Je vais mettre ici, la recette que j'utilise pour confectionner ma pâte.

Pour une boule d'environ 345 g.

Vous avez aussi besoin d'une casserole antiadhésive, puis une cuillère en plastique résistante à la chaleur. Une spatule fait tout aussi bien l'affaire.


- 200 g de colle Cleocol ( Trouvable ici : www.creaclic.ch )

- 120 g d'amidon de maïs ( Maïzena, ou autre )

- 2 cuillères à soupe d'huile de Colza ( Toute autre huile clair semble convenir )

- 1 cuillère à soupe de vinaigre blanc.

- Une noisette de crème pour les mains de type Nivéa.


Je prépare ma recette à la casserole, il est aussi possible de la préparer au micro-onde. Je commencerai donc par vous donner la recette à la casserole, si vous préférez essayer au micro-onde, je vous laisse allé regarder sur le Blog à Natasel.

La méthode de recette à la casserole est disponible en image et vidéo sur le Blog de Brigida

Mélanger tout les ingrédients ( sauf la crème pour les mains qui est utilisée pour pétrir la pâte.) en commençant par mettre :

la colle, l'huile, le vinaigre.

Bien mélanger le tout ( pour le moment sans cuisson)  dans une casserole antiadhésive avec une cuillère en plastique résistante à la chaleur. Jusqu'à ce que le mélange devienne crémeux.

Avant d'ajouter la maïzena, préparer une surface de pétrissage en badigeonnant la surface de crème pour les mains.

Rajoutez ensuite les 120 g de Maïzena et mélanger à nouveau. Mettre la chaleur sur feu moyen. puis mélanger sans cesse jusqu'à ce que la pâte se détache facilement des bords de la casserole. Remuez toujours jusqu'à ce que la cuillère en plastique tienne debout dans la farce. Arrivé à ce stade là, normalement, votre pâte est cuite.

Ensuite versez la pâte sur votre plan de de pétrissage, puis enduisez-vous les mains de crème. Commencez à pétrir et pétrissez pendant quelques minutes, jusqu'à obtention d'une boule lisse et ferme. La pâte de doit pas retomber, s'affaisser.

Pour vérifier si votre pâte est bien cuite, alors, tirez sur la pâte, elle doit faire une pointe qui se déchire et non une pointe qui s'allonge.

Pour terminer, emballez votre pâte dans un film étirable. N'oubliez pas de changer le film en cours de refroidissement pour supprimer la condensation.

Une fois la pâte bien refroidie, vous pouvez colorer votre pâte selon vos envies, avec de la peinture à l'huile, ou de la gouache. Personnellement j'emploie de la peinture à l'huile. Une noisette suffit à obtenir déjà une belle couleur. Il faut juste se méfier, car en séchant, la pâte fonce de deux tons.